Archives de Catégorie: Plouray

La Grande Traversée

Chers amis et membres,
Hier soir était diffusé sur France 3 le film documentaire cinématographique de Philippe Orreindy sur une des plus grandes histoires de l’émigration des Bretons avec la collaboration de quatre membres de Bretagne TransAmerica.
La Grande Traversée

La Grande Traversée

Pour revoir ce film: jusqu’au 8 aout en replay sur France 3, cliquez ici: http://pluzz.francetv.fr/videos/la_grande_traversee.html

Sinon, il est visible en projection privée au château de Tronjoly jusqu’au 31 aout de 11h à 12h et de 14h à 18h tous les jours…

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

1988: Un pont entre New York et Gourin

1988: Bretagne Transamerica chef d'orchestre du centenaire de l'émigration

1988: Bretagne Transamerica chef d’orchestre du centenaire de l’émigration (journal Ouest-France)

1988: Un pont entre New York et Gourin

1988: Un pont entre New York et Gourin

1988: Temps forts des fêtes Franco-américaines…

1988: Temps forts des fêtes Franco-américaines

1988: Temps forts des fêtes Franco-américaines (journal Ouest-France)

Breizh-America (mardi 5 aout à 19h)

Breizh-Amerika

5 aout 2014

5 aout 2014

Le principe était de permettre aux participants de se rencontrer et échanger sur Breizh-Amerika devant un apéritif-dinatoire.

Exceptionnellement, les expos de Tronjoly étaient ouvertes de 18h à 19h (uniquement pour les personnes inscrites sur le site web: www.btagourin.com) 

———————————————————————————————————-

Participation à l’apéritif-dinatoire de 19h: 30€/PERS tout compris.

Boissons pour cocktail « vive la Bretagne »
– Le cocktail « terroir »
(cidre brut, pommeau, et crème de fraises de Plougastel)
– Eau plate et gazeuse, jus de pommes, et coca breizh
– Whisky breton Eddu au blé noir, pastis marin
 
Formule “Nicolas Le Grand” de Roudouallec
Composée de 8 spécialités du Bienvenue de mise en bouche et canapés
– parfait de foie gras de Bretagne et pommes confites au cidre brut
– Sablé au parmesan et chorizo
– Fraicheur d’été, melon,concombre, pastèque marinée à l’olive verte
– Sashimi de sardines, confiture acidulée de tomate
– Mousseline de St Jacques aux algues des abers
– Verrine crevettes et grecque de légumes au safran
– Sandwich concombre melon, jambon de pays, fromage de chèvre frais
– Pressé de chèvre frais (fromagerie du Menez-Hom) aux herbes, ketchup tomate du pays

 

Mignardises desserts : 3 pièces par personne
Cygne chantilly, tartelette fraises menthe, Breizh-tiramisu, etc…

La grande nouvelle est qu’une nouvelle association entre Etats-Unis et Bretagne est programmée: Breizh-Amerika.

Avec Charles Kergaravat, co-fondateur de BZH-New-York (et ses relations comprenant des Bretons d’ici et des Etats-Unis) , nous souhaitons mettre en place une nouvelle association.

Elle s’appellera Breizh-amerika.

NB: Charles Kergaravat est né aux Etats-Unis et ses parents son d’origine bretonne qui lui ont prodigué une culture bretonne. Il travaille dans les services financiers… Vice-président de BGC Partners. Pendant sa présidence de l’association BZH-NY, il a notamment invité et fait venir à New-York plusieurs bagadou de Bretagne pour défilé à la grande parade de la Saint-Patrick de New-York.

Qu’est ce que Breizh-Amerika?

“BREIZH AMERIKA pourrait être une organisation établie pour créer, faciliter, promouvoir et parrainer des projets culturels et économiques novateurs et collaboratifs étendus pour renforcer et favoriser les relations et la coopération entre les États-Unis d’Amérique et la région de la Bretagne.

Par le développement et le sponsoring de projets artistiques ambitieux, nous espérons promouvoir la culture et la langue Bretonne auprès du publics américains. Nous sommes motivés que par une ambition: grâce à des projets de développement des échanges culturels originaux et des collaborations entre musiciens ou autres artistes Bretons et Américains, on incitera des acteurs économiques à créer des opportunités d’échanges économiques pour construire des liens Transatlantiques durables.”

Culture et économie:

Si je veux résumer en trois phrases:

– Faire envie à l’Américain (sensible à la culture Celtique dans un premier temps) de venir chez nous et l’accueillir comme il se doit sur le plan touristique, économique et culturel.

– Créer, améliorer ou bien même revoir “tous” les échanges entre la Bretagne et Les États-Unis: Faire en sorte que le touriste Américain ne s’arrête pas seulement à la Normandie, au Mont-Saint-Michel ou voir Saint-Malo…

– Qu’il visite Plougastel Daoulas, Gourin, Saint-Goustan car ces villes “de caractère” ont une histoire commune avec les Etats-Unis.

Un “accueil touristique d’un nouveau genre” avec hébergement est sans doute à créer!

C’est pour cela que les forces vives participeront à ce “nouveau concept très original”, c’est leur devoir, leur survie, leur espoir!

Les Bretons des Etats-Unis et ceux de Bretagne veulent unir leurs forces et se proposent de créer une nouvelle association BREIZH-AMERIKA.

Quelques projets:

– Tournées de musique bretonne à travers les Etats-Unis,

– Avoir des films, documentaires, ou court-métrages en breton (sous-titres en anglais) projettes lors de festivals de films américains,

– Création d’un prix Innovation entrepreneurs/entreprises bretons qui rayonnent sur les USA,

– Création de liens avec les universités américaines,

– Création musicales d’échanges entre bretons et musiques des Amériques,

– Continuation de la préservation de l’histoire de l’immigration de la diaspora bretonne aux USA,

– Participation à des conférences et colloques sur la question celtique et ses langues,

– Permettre aux entreprises de bénéficier du rayonnement de nos efforts,

– Développer des liens entre bretons et d’autres communautés issues de l’immigration aux Etats-Unis.

Opération du 5 aout 2014

A 18h, une délégation américaine accompagnée de Charles Kergaravat visitera l’exposition de BTA (et celles d’A Ciel Ouvert) ensuite nous prévoyons un “apéro-dinatoire” pour parler de Breizh-Amerika et sa mise en place.

BTA a retenu la “Salle Meyer” du Château de Tronjoly à 19h.

Rappelons qu’un traiteur est retenu en la personne du chef Spégagne du Restaurant Le Bienvenue de Roudouallec: http://www.restaurant-hotels.com

Une participation sera demandée à chaque invité à l’entrée de la salle Meyer.

Qui participera?

Le principe d’une participation payante par réservation est retenu (le prix: 30 euros).

Nombres de personnes: environ 40

Coté américain:

Hilary Beirne
Le créateur de la Fondation de la Parade St Patrick de New York et Secrétaire général de la Parade St Patrick de New York
Niall O’Leary
Fondateur de la « Niall O’Leary School of Irish Danse NYC » (Ecole de Danse Irlandaise de New York Niall O’Leary), ancien Champion du Monde de Danse Irlandaise, ancien président de la « Irish Business Organization of New York, Inc. »
Dr. Art Hughes
Docteur-Professeur titulaire à l’Université Irlandaise de Ulster, Docteur-Professeur à l’université de New York, présentateur et animateur de l’émission « Art abus Tomai san Eoraip » sur la BBC d’Irlande du Nord.
Charles Kergaravat
Fondateur et Directeur de Breizh-Amerika, co-fondateur de BZH New York

Le secteur touristique et le milieu culturel breton devraient être intéressés par ces relais (Celtes) car les Américains d’origine irlandaise sont déjà bien implantés aux États-Unis (rappelons que la St-Patrick est fêtée à New-York depuis 1762). Une clientèle idéale pour la Bretagne et inversement, les milieux culturels bretons sont intéressés par les États-Unis et la diaspora bretonne et celtique ensuite.

De plus, un dirigeant d’entreprise américaine INSYSMA, LLC sera présent: l’entreprise est spécialise dans le domaine de la mécanique hydraulique et automatisme. Elle réalise des projets pour la NASA, SpaceX et l’armée américaine. http://www.insysma.com . Elle devrait être intéressée par les industriels de l’agro-alimentaire et les autres fabricant de technologies de pointe: contactez vos réseaux de relations pour les informer et les inviter à se faire connaitre.

Le consulat des Etats-Unis (qui entretien d’excellentes relations avec la commune de Gourin) déclare faire le nécessaire pour être présent et pourra éclaircir les démarches administratives pour importer ou exporter.

Coté breton:

Quelques forces vives de Bretagne devront être sollicités par la presse pour participer.

Quelques chefs d’entreprise ont déjà prévu de venir car sont fortement intéressé par le secteur touristique…

En avant première, je vous propose de vous rendre sur le site de “Breizh-America” http://www.breizh-amerika.com

Ce site sera la vitrine (ou le portail web) de notre région Bretagne à destination de l’internaute américain (Il n’en n’existe pas d’autre!)

Cordialement,

Jean François Baudet

président BTA

http://www.btagourin.com

06 65 13 08 65

bretagnetransamerica@hotmail.fr

Un film documentaire et une expo sur Ces Bretons d’Amérique (Pierre-Marie Quémeneur – Ouest-France du 13 mars 2014)

AG de Bretagne Transamérica à Kerbiquet le 1er mars 2014

AG de Bretagne Transamérica à Kerbiquet le 1er mars 2014

L’association Bretagne TransAmerica (BTA) s’est réunie samedi 1er mars 2014, à Kerbiquet, en assemblée générale. « L’association totalise 27 membres, indique Jean-François Baudet, le président. « Il y a des membres qui se contentent de recevoir des informations sur la vie de Bretagne TransAmerica, d’autres qui participent activement aux activités de celle-ci. »

BZH New York

Onze membres de BTA à New-York au repas annuel de BZH NY

Onze membres de BTA à New-York au repas annuel de BZH NY

Jean-François Baudet a rencontré en janvier 2013 Charles Kergaravat, président de BZH New York. « Une évidente collaboration a été scellée spontanément, explique-t-il. L’objectif est de promouvoir les liens entre les Bretons de Bretagne et les Bretons de New York ». Jean-François Baudet est devenu membre de BZH New York et Charles Kergaravat est devenu membre de BTA. Onze membres de BTA se sont déplacés à New York, en décembre 2013, pour participer au repas de Noël de BZH New York. Ils ont offert une copie de deux panneaux de l’exposition Ces Bretons d’Amérique.

Un film documentaire

Philippe Orreindy

Philippe Orreindy

Le réalisateur Philippe Orreindy souhaite raconter l’histoire des Bretons

d’Amérique originaires de Gourin dans un film documentaire. Le tournage est prévu au printemps aux États-Unis. Le film sera notamment diffusé dans le cadre de l’exposition de Tronjoly.

Nouveaux panneaux

BTA réalise un nouveau panneau sur les religieux dans le nouveau monde

BTA réalise un nouveau panneau sur les religieux dans le nouveau monde

L’exposition Ces Bretons d’Amérique sera ouverte au public, au château de Tronjoly, à partir du 1er juillet. Trois nouveaux panneaux seront inaugurés à cette occasion : les religieux bretons au Far West, une famille bretonne fait son cinéma à Hollywood et un médecin breton chez les Indiens Nez-percé.

Cette année, la ville de Gourin, en Alberta, va fêter son centenaire. L’idée d’envoyer deux représentants de Bretagne TransAmerica a été abandonnée, compte tenu du coût financier.

Demandes d’information

L’association reçoit beaucoup de demandes de renseignements de candidats à l’émigration.

Pour y répondre, elle a publié des informations pratiques sur son site internet : https://btagourin.com/. « Nous avons notamment répondu à une demande de renseignement du lycée Saint-Yves pour l’obtention de visas pour des élèves qui doivent faire un stage agricole en Louisiane », raconte le président.

Bureau

Jean-François Baudet, président et secrétaire ; Christiane Jamet, vice-présidente ; Josette Jouas, vice-présidente adjointe ; Noëlle Massé-Le Dévédec, trésorière ; Pierre Bleuzen, trésorier adjoint.

Avant première en France au Cinéma Jeanne d’Arc pour le film “The Immigrant”

Jean-François Baudet, président de BTA, Josette Jouas et Christiane Jamet, toutes deux vice-présidentes, et Matthieu Péron, président du cinéma, ont proposé une soirée sur l'émigration aux Etats-Unis. |

Jean-François Baudet, président de BTA, Josette Jouas et Christiane Jamet, toutes deux vice-présidentes, et Matthieu Péron, président du cinéma, ont proposé une soirée sur l’émigration aux Etats-Unis. | Photo: Pierre-Marie Quémeneur

bouton_accueil

Vendredi  23 novembre 2013 à 21h, L’équipe du Cinéma de Gourin avait obtenu la diffusion en avant-première en France du film hollywoodien “The Immigrant”. Matthieu Perron, le directeur, nous dit avoir réussi à obtenir ce film grâce à BTA mais notez que ce fut plutôt un très grand honneur pour notre association d’être présente. Une soixantaine de personnes étaient là!
1921. Ewa et sa sœur Magda quittent leur Pologne natale pour la terre promise, New York. Arrivées à Ellis Island, Magda, atteinte de tuberculose, est placée en quarantaine. Ewa, seule et désemparée, tombe dans les filets de Bruno, un souteneur sans scrupules. Pour sauver sa sœur, elle est prête à tous les sacrifices et se livre, résignée, à la prostitution. L’arrivée d’Orlando, illusionniste et cousin de Bruno, lui redonne confiance et l’espoir de jours meilleurs. Mais c’est sans compter sur la jalousie de Bruno…
Belle intrigue avec une mise en scène remarquable. Cette histoire est la pire situation que souhaitaient rencontrer les immigrants d’où qu’ils viennent!… Une Marion Cotillard qui se transforme tout au long du film…  Beaux et bons acteurs! Images dans les couleurs brunes comme à l’époque. Il s’agit d’un film construit avec une partie de souvenirs de l’histoire de la famille de James Gray ou plutôt ce que lui a raconté sa famille.
Josette Jouas a finalement relativisé ce qui se passait à Ellis Island à cette époque et notamment la corruption du personnel qui était plutôt “clean” dans les années 20… Elle a raconté quelques anecdotes de Bretons arrivant à Ellis Island. Les mésaventures comme celles du film étaient plutôt rares dans des familles soudées comme l’étaient les Bretons à l’époque. Josette a fait le point sur la situation où les Bretons travaillaient soit ouvriers dans les usines ou plutôt au service de grandes exploitations dans la campagne… Au Canada, ou plutôt lors de la conquête de l’Ouest-Canadien, c’était encore différent car organisé par le clergé et les missionnaires Oblats!
Photo: Pierre-Marie Quévesseur, journaliste à Ouest-France.
The Immigrant

The Immigrant avec Marion Cotillard

La douce retraite californienne

Simone Jamet (née Bacon) vient de Gourin, du village Ty Pom sur la route de Langonnet.
Simone Bacon est la fille d’un agriculteur. Elle est passée par Montréal avant de venir à Catskills (Etats de New York) . Elle est très dynamique et complémente le caractère fougueux et entreprenant de Lucien Jamet (premier secrétaire du Stade Breton: à voir sur la vidéo dans l’épisode 2). Elle connait bien son métier de serveuse et Lucien le voit bien!

Ils se marieront en express dans le Massachusset… Ils ont deux enfants: Philippe et Éveline.

Finalement, ils quittent Catskills pour New York où ils achètent un nouveau restaurant: mais l’emplacement se révèlera pas si intéressant. Louis avait pourtant eut l’opportunité de prendre une franchise dans les tours jumelles…

Ils sont partis un jour pour acheter une résidence secondaire en Californie et finalement y émigrent avec Louis son frère et son épouse Colette.
Ces derniers y monteront une pâtisserie industrielle (à voir dans une prochaine vidéo).

Lucien est à la retraite aujourd’hui à ’82 ans mais ils nous confiera dans le creux de l’oreille qu’il reviendrait bien à Gourin. Simone n’est pas d’accord mais on ne peut pas la blâmer car ils sont heureux sous le soleil de la Californie…