Etape 1: New York

Le Breizh Collective et les Garifuna au Meridian de New York

Le Breizh Collective et les Garifuna au Meridian de New York. May 14th : NYC, NY – Meridian23 – Brittany & Garifuna musical exchange – 7pm

C’est samedi soir, 16 mai 2015, que j’ai atterris à JFK: Good morning New-York.
Depuis deux ans, la collaboration entre BTA de Gourin et Charles Kergaravat fonctionne. De nombreuses associations et entreprises bretonnes participent à notre tournée “Breizh on the road” en hommage à l’Américain Jack Kérouac dont les ascendants venaient du Canada et ses ancêtres de la région d’Huelgoat.
Le 5 aout dernier, l’association américaine Breizh-Amerika a été créée officiellement à Gourin au château de Tronjoly (lire la suite…).
A l’occasion de la fête de la Bretagne du Conseil Régional de Bretagne, un grand tour des États-Unis est organisé pour le groupe breton créé spécialement à cet occasion afin de faire connaitre la culture bretonne aux Américains.

Ils sont déjà à New-York depuis une semaine pour certains comme Alain Leclere de Lothey, Armel An Higer de Sainte-Marine, et plus encore comme
Gaëtan Granjean de Rennes et Thomas Moisson de Lorient. Une bonne brochette de Bretons finalement!
Ils ont déjà joué cette semaine à l’Irish Arts Center et au Méridian de New-York. Des séquences ont été filmées par France 3 et feront l’objet d’un documentaire cinématographique sur les Bretons de la région de Gourin émigrés aux États-Unis. Diffusion prévue selon le réalisateur, Philippe Orriendy, en automne 2015.

Breizh Amerika Collective au Irish Arts Center May 13th : NYC, NY - Irish Arts Center - 7pm

Breizh Amerika Collective au Irish Arts Center. May 13th : NYC, NY – Irish Arts Center – 7pm

Deux ans de travail:

Garifuna

Carte des Garifunas

Lorsque Charles Kergaravat était président-cofondateur de BZH NY, des bagadou sont venus défiler à New York pour la Saint-Patrick et des contacts ont été pris par les compères Alain et Armel avec une autre population d’émigrés à New-York dont la langue est maltraitée, les Garifuna qui sont d’origine des Caraïbes et plus particulièrement des iles Saint-Vincent puis de l’Honduras en Amérique centrale. Ce peuple embarqué de force d’Afrique a été opprimé par les colons mais ils n’ont finalement jamais été esclaves et ont toujours résisté: ils se sont mixés avec les populations indigènes et ont formé ce peuple fière comme nous.

Breizh Colletive 2015: Armel An Heger, James Lovell et Alex Colon au studio Tédesco dans le New-Jersey

Breizh Colletive 2015: Armel An Heger, James Lovell, Owusu Slater et Alex Colon au studio Tédesco dans le New-Jersey

Aujourd’hui, les trois percussionnistes Garifunas doivent enregistrer sous la direction d’Armel An Heger dans le studio Tedesco du New-Jersey.
Ils doivent enregistrés sur les bandes numériques en vue de créer un CD commun qui sera finalisé en Bretagne. De nombreux bienfaiteurs ont participé à ce crowdfunding par Internet sur Kisskissbangbang.com avec une vidéo enregistrée au studio de RMNFM.com (visible encore sur Internet).
Le gros autobus noir loué pour transporter chanteurs et musiciens se dirige maintenant dans le quartier New-Yorkais désormais à la mode « Harlem » où demeurent les Garifunas.
Tous le monde embarqué, nous partons enregistrer pendant près de 6 heures. Il faut que ce soit parfait! Je découvre en primeur ce mixage et je vous informe que cela me plait mais je ne suis pas spécialiste de la musique bretonne.

WFMU: enregistrement live du Breizh Collective 2015: Armel An Heger, Alain Leclere et Thomas Moisson arrivent devant Le Barbès dans le Brooklyn.

WFMU: enregistrement live du Breizh Collective 2015: Armel An Heger, Alain Leclere et Thomas Moisson arrivent devant Le Barbès dans le Brooklyn.

LIVE SUR WFMU
Il faut faire vite maintenant car nous avons du retard. Nous devons nous rendre dans le Brooklyn et ce n’est pas à coté.
L’émission de Rob Weisner, le très connu animateur à chemise à fleur de cette radio locale libre invite 5 groupes de musiciens ce soir.
Ce “Monsieur” connait toutes les musique du monde… et la musique bretonne aussi mais il cherche la nouveauté principalement.
Nous sommes les troisièmes à passer et l’émission est déjà commencée. Nous sommes dans les bouchons mais on arrivera 15 minutes avant de passer à l’antenne.
Elle se déroule au Café-concert Le Barbès où je découvre que le patron est Olivier Conan, Lorientais d’origine.
Il s’agit d’un bar très ouvert et très branché où l’on peut découvrir de nouveaux talents.
Le groupe précédent à des origines Allemandes, le suivant Israélites etc… Mais que des communautés vivant à New-York.
Rob Weiser et son épouse-partenaire-technicienne sont aux anges: des Bretons avec des Garifunas font une nouvelle musique? (réécoutez l’émission de WFMU ). Il est le premier à diffuser ce nouveau son à New York et ses millions d’habitants.

Rob Weisberg

Rob Weisberg

Rob Weisberg

Transpacific sound paradise: Rob Weisberg sur WFMU

Les Bretons et Garifunas joueront trois morceaux: le public, tout acquis à la musique de Rob Weiser explose de joie. La bière coule et la soirée « live »
radiodiffusée se termine.

Ecoutez l’émission en entier: https://wfmu.org/playlists/shows/60742

 

Nous rencontrons un ancien banquier reconvertit dans les investissements pour les particuliers Rédouane Guébli, Breton émigré avec son épouse et sa petite famille de Sainte-Anne d’Auray: Il n’est pas un fan de l’émission de Rob mais il a aimé.
Rédouane s’est déplacé spécialement pour voir le Collective 2015.

Nous discutons avec le patron du Barbès et découvrons qu’il a émigré depuis environ 30 ans. Originaire de la région de Lorient.

Olivier Conan, patron du Barbès

Olivier Conan, patron du Barbès

Rédouane Guebli de Sainte-Anne d'Auray

Rédouane Guebli, homme d’affaire, de Sainte-Anne d’Auray

 

Demain départ à 8h00 pour notre étape 2: Rochester

 

A venir: la vidéo du concert WFMU en live

———————————————————————————-
Photos: Jean François Baudet, Charles Kergaravat

Les interviewes en vidéo seront diffusées bientôt

“Breizh on the road” sur facebook.com/breizh-amerika et ceux des musiciens.

Les photos du groupe “Breizh on the road” font l’objet d’une exposition au château de Tronjoly de Gourin (56) avec A Ciel Ouvert du 1er juillet au 31 aout 2015.

—————————————————————–

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s