Avant première en France au Cinéma Jeanne d’Arc pour le film “The Immigrant”

Jean-François Baudet, président de BTA, Josette Jouas et Christiane Jamet, toutes deux vice-présidentes, et Matthieu Péron, président du cinéma, ont proposé une soirée sur l'émigration aux Etats-Unis. |

Jean-François Baudet, président de BTA, Josette Jouas et Christiane Jamet, toutes deux vice-présidentes, et Matthieu Péron, président du cinéma, ont proposé une soirée sur l’émigration aux Etats-Unis. | Photo: Pierre-Marie Quémeneur

bouton_accueil

Vendredi  23 novembre 2013 à 21h, L’équipe du Cinéma de Gourin avait obtenu la diffusion en avant-première en France du film hollywoodien “The Immigrant”. Matthieu Perron, le directeur, nous dit avoir réussi à obtenir ce film grâce à BTA mais notez que ce fut plutôt un très grand honneur pour notre association d’être présente. Une soixantaine de personnes étaient là!
1921. Ewa et sa sœur Magda quittent leur Pologne natale pour la terre promise, New York. Arrivées à Ellis Island, Magda, atteinte de tuberculose, est placée en quarantaine. Ewa, seule et désemparée, tombe dans les filets de Bruno, un souteneur sans scrupules. Pour sauver sa sœur, elle est prête à tous les sacrifices et se livre, résignée, à la prostitution. L’arrivée d’Orlando, illusionniste et cousin de Bruno, lui redonne confiance et l’espoir de jours meilleurs. Mais c’est sans compter sur la jalousie de Bruno…
Belle intrigue avec une mise en scène remarquable. Cette histoire est la pire situation que souhaitaient rencontrer les immigrants d’où qu’ils viennent!… Une Marion Cotillard qui se transforme tout au long du film…  Beaux et bons acteurs! Images dans les couleurs brunes comme à l’époque. Il s’agit d’un film construit avec une partie de souvenirs de l’histoire de la famille de James Gray ou plutôt ce que lui a raconté sa famille.
Josette Jouas a finalement relativisé ce qui se passait à Ellis Island à cette époque et notamment la corruption du personnel qui était plutôt “clean” dans les années 20… Elle a raconté quelques anecdotes de Bretons arrivant à Ellis Island. Les mésaventures comme celles du film étaient plutôt rares dans des familles soudées comme l’étaient les Bretons à l’époque. Josette a fait le point sur la situation où les Bretons travaillaient soit ouvriers dans les usines ou plutôt au service de grandes exploitations dans la campagne… Au Canada, ou plutôt lors de la conquête de l’Ouest-Canadien, c’était encore différent car organisé par le clergé et les missionnaires Oblats!
Photo: Pierre-Marie Quévesseur, journaliste à Ouest-France.
The Immigrant

The Immigrant avec Marion Cotillard

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s