Petit fils d’esclave bigouden…

Petit fils d'esclave bigouden

Petit fils d’esclave bigouden

Né en 1930, Raymond Plouzennec a connu la vie rurale, la pauvreté et la misère du peuple breton de cette époque, en particulier à travers ses grands-parents, qu’il affectionnait, dont Daniel, le maçon journalier, à l’existence comparable à celle d’un esclave.

Pour trouver une vie meilleure, comme beaucoup de ses compatriotes, Raymond a dû s’exiler, quitter cette région parmi les plus déshéritées de France. Il s’est engagé dans la Marine nationale, échappatoire salvateur pour beaucoup d jeunes Bretons. Après deux années de guerre d’Indochine et cinq ans de Marine, il fait carrière dans la gendarmerie maritime.

Aujourd’hui, il revient sur son parcours, en toute objectivité; plutôt que d’écrire, il a choisi de décrire… avec son cœur et ses tripes.

Un beau cadeau de la vie que nous livre ce Breton! En vente sur amazon.fr

Publicités

Une réponse à “Petit fils d’esclave bigouden…

  1. distribué gérard

    bonjour je sui a la recherche d’une coiffe de bigoudène et d’un chapeau breton merci de votre compréhension

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s