Soirée Breizh Amerika Startups Contest

Belle soirée Breizh Amerika Startups Contest ce lundi 20 mai: 4ème du nom!…

Charles Kergaravat a fait le point sur ces 3 premières éditions avec le témoignage de Jean-François Istin NDMAC( brasserie connectée), gagnant du premier concours….

Il a également donné trois exemples américains sur l’entrepreneuriat et les moyens de lutter contre la fracture numérique dans les zones rurales:
1) Le déploiement de l’Internet haut débit (GIG city) par la ville Chattanooga, Tennessee pour stimuler la revitalisation économique
2) Le programme #TulsaRemote mis en place pour attirer des “remote worker” venus de partout aux États-Unis
3) Le Rise of the Rest, un fonds d’investissement qui organisent des pitch contest de 100 000 dollars dans 38 villes de taille moyenne en Amérique rurale.
On a pu découvrir la futur création de l’annuaire des commerces en langue bretonne stal.bzh en ligne prochainement et qui sera géré depuis Langonnet (56)…
Le développement de la fibre et du haut débit dans le Pays du Roi Morvan et la possibilité de s’installer en Centre-Bretagne.
Puis avec le maire de Gourin, j’ai pu donner des informations sur la prochaine campagne de crowdfounding sur Kengo.bzh pour la nouvelle statue de la Liberté…

Publicités

Breizh Amerika Startups Contest à Gourin le 20 mai 2019

Ce mardi 16 avril, Breizh Amerika a lancé son 4ème concours des Startups bretonnes au Roazhon Park à Rennes.

Salles des fêtes de Tronjoly à Gourin (photo: ville de Gourin)

Concours qui passera par le Centre-Bretagne à Gourin le 20 mai pour promouvoir aussi les zones hors technopoles et qui s’achèvera le 7 juin à Brest.

On notera les interventions de qualité et notamment celle de Jérémie Gallon qui a suivi en sa qualité de diplomate la campagne présidentielle de Donald Trump. Il nous a dressé la politique économique des échanges entre les USA et l’Europe… Relation très étroite malgré ce qu’on pourrait croire!…Bien plus positive que celle entre les États-Unis et la Chine!

Réunion Breizh Amerika au Roazhon Park de Rennes

Puis, on notera l’interview de Matthieu, le CEO de Klaxoon par Bernez Rouz sur la genèse de cette Startups il y a 4 ans qui emploie 180 ingénieurs aujourd’hui.

Belle histoire de Breizh Amerika par Charles qui rappelle le statut des bénévoles de l’association.

Nous avons bien été reçu au Park des footballeurs Rennais lors de cette soirée qui s’est achevée dans les loges VIP autour d’une bière « Breizh Amerika » brassée par Lancelot.

logo Bretagne TransAmerica

Bretagne TransAmerica est sponsor du 4ème concours des Startups bretonnes.

DIASPORA BRETONNE

En quête du rêve américain.

Publié le 20 janvier 2019 dans le quotidien Le Télégramme (Article de Kevin Storm) article le télégramme2019 copy

Diaspora bretonne en quête du rêve américain

RENDEZ-VOUS AVEC LA LOUISIANE…

Le 25 juillet 2018, dans le cadre des échanges (culturels et économiques, anciens et futurs…) entre la Bretagne et La Louisiane, Madame Moriah Istre a bien voulu venir passer quelques jours en Bretagne…

C’est un évènement extraordinaire!

Elle s’intéresse aux danses folkloriques et notamment elle sera présente en tant que spectatrice au Festival de Cornouailles à Quimper… Elle est « la spécialiste » des danses folkloriques en Louisiane et a une très une grande influence dans ce domaine aux États-Unis d’Amérique… C’est important de le savoir car elle sera abordable ce mercredi 25 juillet à Auray où elle présentera son film sur le sujet ainsi que ses projets…

Interview des sœurs Istre à Quimper lors du Festival de Cornouaille

 

INVITATION

Mercredi 25 juillet 2018

Lieu du rendez-vous: Bâtiment de Kendalc’h (Porte Océane, 1 Rue de Suède, 56400 Auray)
18h30 – Ouverture des portes
19h – Projection du film FIRST COUSIN
suivi d’une discussion et d’un vin d’honneur.

Affiche du film First Cousin

Affiche du film First Cousin

Bretagne TransAmerica expose à San Francisco en Californie

L’exposition de Bretagne Transamerica de San Francisco

 

Fête de la Bretagne :

En ce mois de mai 2018, c’est la Fête de la Bretagne, avec plus de 150 événements à travers le monde, qui permet à un large public de découvrir toutes la richesse culturelle de la Bretagne.

Breizh Amerika :

Au cours des 4 dernières années, l’association Breizh Amerika a organisé des événements dans plus de 15 villes américaines, présentant à chaque fois la culture, la musique, la nourriture et la dynamique festive de la Bretagne.

Collaboration avec Bretagne Transamerica :

Deux vidéos réalisées par Jean François Baudet de Bretagne Transamerica à Gourin présentent les premières tournées. Un documentaire en trois langues (français, bretons et anglais) sur la tournée 2017 du réalisateur Yann Rivallain « Copains comme cajuns » enrichira l’exposition cet été au château de Tronjoly.

Breizh Amerika Collectif :

En ce mois de mai 2018, Breizh Amerika Collective sera à nouveau sur la route et 6 concerts auront lieux en Californie avec des artistes bretons comme Thomas Moisson, Julien Le Mentec et Gweltaz Rialland. Il faut ajouté le bassiste américain, Joe Kyle Jr (Pinetop Perkins, Martin Denny, et Al Kooper).

Exposition de BTA :

Une grande nouveauté accompagnera ces musiciens: Une partie de l’exposition gourinoise « Ces Bretons d’Amérique » sera présentée durant tout le mois de mai au Consulat de France à San Francisco. L’Alliance Française a monté avec Breizh Amerika, cette exposition sur la Bretagne et la particularité américaine de Gourin et sa région n’a pas manquée de les séduire.

Ces Bretons dans l’ouest de l’Amérique :

Par exemple, les Américains pourront découvrir l’histoire de ce médecin de Guémené sur Scorff qui a rejoint sa fiancée en Amérique au début du 20e siècle et qui finira médecin chez les Amérindiens avant de revenir en France pour la guerre 14-18. Ils pourront également découvrir ces Bretons qui ont participé à la notoriété mondiale de la « ruée vers l’or » à San Francisco ou encore ces Brestois qui ont été vedettes à Hollywood et qui détiennent un records mondial puisqu’ils comptent le plus grand nombre d’acteurs dans une même famille… Trois panneaux en français seront présentées intégralement comme à Tronjoly.

Nous avons une très grande pensée pour David Le Solliec et la municipalité de Gourin qui ont soutenu l’association depuis plus de 10 ans.  Le maire de Gourin a écrit sur Facebook être très honoré de cette nouvelle notoriété pour la commune.

En photo : un des panneaux qui s’appelle « Médecins Bretons au Far West » était ici présenté à Tim, de la tribu des Black Feet, qui est venu visiter la Bretagne en juillet 2017.

15 Amérindiens en avant-première à Gourin

nationsindiennes.fr

GOURIN LE 12 JUILLET 2017: Ils étaient 15 véritables représentants des premières Nations à venir déguster des crêpes gourinoises pour la première fois!…


Découvrez la danse en vidéo (peut être long à télécharger)


Prestation devant la statue de la Liberté mercredi 12 juillet à Gourin



Mme Sara Harriger et plusieurs membres de BTA se font phographier avec le danseur qui n’est donc pas passé inaperçu…


Autre photo: avec David Le SOLLIEC, maire de Gourin, Jean François Baudet président de BTA et Jacques Chaigneau, ancien combattant franco-américain…


Bernard Reynald, collectionneur de voitures américaines exposait quelques voitures qui ont permis au public de se faire photographier…


Présentation du groupe à Mme Le Consul. Le public a largement applaudi cette présentation du spectacle qui aura lieu à Languidic Le samedi 15 et Dimanche 16 juillet http://www.nationsindiennes.fr


Prises de paroles et pot d’honneur à la mairie


Déjeuné à la Creperie De Pont Min… Première fois pour les Amérindiens… Ils ont aimé et ont mangé comme les Bretons!


Moment d’émotion avec Tangi, arrière petit fils d’un médecin breton Joseph Audic qui exerça comme médecin attitré des tribus amérindiennes pour le gouvernement Américains d’avant la première guerre mondiale .

Touché par l’histoire du médecin breton, Tim a remis un présent à Tangi… Tangi et Tim de la tribu des Blackfeet ont été émus par cette histoire d’un des premiers French Doctors …




Explications sur notre drapeau breton…


Danses indiennes

Danses indiennes

site web: http://nationsindiennes.fr

En réalité, à l’occasion de la venue de ces Amérindiens au ranch « Calamity Jane » à Languidic les 15 et 16 juillet prochains pour un spectacle complet hippique Western, de danses et de chants, le responsable du ranch Calamity Jane, Daniel Aubry, nous a demandé de faire visiter l’exposition « Ces Bretons d’Amérique…. » en anglais à ces visiteurs exceptionnels.

Réserve Amérindienne au Nouveau Mexique

Réserve Amérindienne au Nouveau Mexique

Un lien entre les Bretons et les premières nations d’Amérique existe mais n’est pas toujours mis à jour: De nombreux religieux et missionnaires venue de Bretagne se sont longtemps occupés de cette population délaissée et pour ne pas dire abandonnée par les blancs après leurs défaites lors de la conquête du continent. A Gourin-city au Lac Labiche par exemple, il faut savoir que ce sont des missionnaires bretons qui ont d’abord pris soins des métis de l’Alberta et du Saskatchewan avant de faire venir des « cultivateurs » lors de la conquête de l’ouest.

Un autre breton de Guéméné sur Scorff, médecin, est parti rejoindre sa fiancée pour l’épouser et deviendra le médecins attitré des Nez-Percés…

Cartes des populations des premières Nations

Cartes des populations des premières Nations

Médecins bretons chez les Amérindiens

Médecins bretons chez les Amérindiens (Tronjoly « Ces Bretons d’Amérique… »)

Rendez-vous à l’exposition « Ces Bretons d’Amérique… »

Domaine de Tronjoly à Gourin(56) du 1er juillet au 31 aout chaque année.

 

Réunion des Américains Accidentels

NOUVEAU:

>>>>SITE DES AMÉRICAINS ACCIDENTELS: https://www.americains-accidentels.fr/page/222256-qui-sommes-nous


Réunion publique de la nouvelle association des Américains Accidentels à Gourin (56110), le 29 avril 2017, salle des fêtes au Domaine de Tronjoly, organisée par la mairie de Gourin et Bretagne Transamerica.

Cette association a été créée pour aider les binationaux dans leurs démarches administratives, effectuer un collectif d’entraide et éventuellement obtenir une aide juridique.

Assistance de la réunion des Américains Accidentels à Gourin

Assistance de la réunion des Américains Accidentels à Gourin

80 personnes se sont inscrites mais la petite salle des fêtes de Gourin comptait bien 150 personnes. Presque tous les médias nationaux étaient là!

Première réunion publique à Gourin

Une partie des Américains « accidentels » ont donc répondu à l’appel de Fabien Lehagre qui, depuis 2015, a lancé son collectif qui regroupe ces Franco-Américains, nés sur le sol français d’au moins un parent américain ou nés sur le sol américain d’au moins un parent français.

Nous avons appris également que cette loi s’applique aux autres Français qui auraient pris la double nationalité volontairement comme cela a pu se faire pour des raisons professionnelles comme l’obtention de licence d’alcool pour les restaurateurs par exemple (mais ces personnes ne sont pas encore détectées par quelque indice d’Américanité que ce soit).

A l’entrée, on a enregistré les personnes qui étaient intéressées pour recevoir de l’information sur la nouvelle association des Américains Accidentels ainsi que le compte rendu de la réunion. En effet, la plupart des personnes présentes étaient là pour leur cas personnel mais aussi pour leurs enfants, amis ou connaissances qui leur avaient demandé de prendre un maximum d’informations.

Qui est concerné?

Les États-Unis, ils n’y ont passé que quelques semaines ou quelques années d’enfance. Compte tenu que leurs papiers d’identités indiquent le lieu de naissance, la personne présente possède donc obligatoirement un indice d’«américanité» et est détecté par sa banque.

Certains se demandaient même s’ils étaient bien binationaux puisque jamais ils n’ont réclamé leur nationalité américaine… Et bien, pour le gouvernement américains tout enfant de Bretons, né aux États-Unis revenu au pays de ses parents avant sa majorité est automatiquement Américain…

Pourquoi ces personnes sont recensées par les banques?

Une loi américaine et un accord franco-américain déclare cette personne comme « potentielle » contribuable des États-Unis et doivent régulariser leur situation volontairement et rapidement sous peine d’être dans l’illégalité. Pour l’instant, il n’est pas possible de déterminer les sanctions sauf que les banques seront pénalisée si elles ne collaborent pas. Par conséquent, certaines banques vous rejettent comme elles en ont le droit pour ne pas être pénalisées.

Au départ, le FATCA* est une loi qui a été votée au sénat américain pour dénicher les contribuables américains qui cachent leur argent dans les banques étrangères ou paradis fiscaux. Mais dans ses filets, elles attrapent tous les Français possédant un indice d’Américanité et ces personnes sont grandement pénalisées et subissent de grands préjudices.

Dans la même semaine, un sénateur Américain , Rand Paul, a fait état à Washington de cette réunion à Gourin et ailleurs dans le monde afin d’abolir cette loi car elle devenait néfaste pour les intérêts des ressortissants Américains résidant à l’étranger à cause des banques qui les rejetaient. Des associations identiques se créent à l’étranger comme au Canada, aux Pays-bas… Nous avons appris avec un Breton de Cork que la situation était identique également pour certains Irlandais binationaux.

Adhérez à AAA

Pour contrer cette loi, l’AAA compte engager des actions en justice pour contester l’application de cette loi en France par des moyens légaux. Cependant, elle a besoin qu’un maximum de personnes se sentent concernées.

Témoignage de Maryline

Témoignage de Maryline

On a pu entendre des témoignages et notamment celui de Maryline qui explique qu’elle s’est retrouvée confronter à ce problème administratif. Elle a répondu aux courriers que lui a envoyés sa banque. Elle souhaiterait abandonner sa nationalité américaine puisqu’elle ni a jamais vécu mais ne peut le faire car elle doit se mettre en conformité avec le fisc IRS qui lui réclame 6000 EUROS avant de lui accorder son abandon de citoyenneté. La situation de ces binationaux est donc devenu complétement ubuesque.

On a pu également se rendre compte que l’Europe n’interviendra pas puisqu’il s’agit d’un accord Franco-américain…

* Foreign Account Tax Compliance Act de 2010 signé le 14 novembre 2013 par l’ambassadeur des États-Unis et le ministre français Pierre Moscovici.

Si vous êtes concernés, nous vous recommandons grandement de vous mettre en relation avec Fabien Lehagre, président des Américains Accidentels.

https://www.facebook.com/USAccidental/
https://www.facebook.com/groups/accidental.americans/

>>>>SITE DES AMÉRICAINS ACCIDENTELS: https://www.americains-accidentels.fr/page/222256-qui-sommes-nous

Depuis Gourin, Fabien Lehagre demande de l’aide à Emmanuel Macron